Concilier agilité et deadline est souvent un défi bien compliqué à relever. C’est pour cela d’ailleurs qu’il paraît presque impossible. Or, notre expérience sur différents projets nous démontre que deadline et agilité ne sont pas forcément antinomiques.

Mais comment ? Le principe est simple, tout peut être fait dans les délais en respectant les standards de qualité si l’équipe de développement et le chef de projet ont une expertise approfondie et si la relation avec le propriétaire de l’application est saine et découlant d’une coopération sans faille.

Dans cet article, vous trouverez tous nos conseils afin de combiner deadline et agilité !

Ainsi, nous vous montrerons comment faire face à un projet ayant une portée complexe, des délais serrés et un budget limité.

Les deux défis majeurs et surpassables 

Avant de débuter tout projet d’application Web ou mobile, il est indispensable de cartographier soigneusement l’intégralité des étapes de la planification à la livraison afin d’avoir une image claire et précise du produit dit final.

Il est donc nécessaire pour ne pas dire primordial de connaître les attentes fonctionnelles et techniques de l’application finale.

Cependant, malgré une étude précise, chaque projet se passe différemment, et comporte bien souvent des obstacles auxquels il faut faire face.

À l’issue de notre expérience, nous avons pu classer ses freins et obstacles en deux types : un projet complexe comportant bons nombres d’interrogations et enfin un délai ambitieux et non-modifiable.

#1 Un projet complexe comportant bon nombre d’interrogations

La complexité d’un projet est à la fois une notion subjective et relative.

Ainsi, un projet comportant bons nombres d’interrogations n’est pas forcément une application n’étant pas avant-gardiste au contraire. En effet, la plupart des projets s’avérant complexes sont bien souvent ceux qui représentent une réelle nouveauté sur le marché.

Il est de surcroît possible de faire face à une idée ambitieuse de création d’application sans équivalent local, national ou même mondial.

Alors quelles sont les causes de ces interrogations et de cette complexité ?

Il existe plusieurs causes explicables prouvant la complexité d’un projet, mais la principale reste celle de l’inconnu culturel et notamment lorsqu’il s’agit d’applications dites fintech.

Pour cause, les applications fintech ou autrement dit les applications découlant d’un axe financier sont de surcroît difficiles à développer. Et d’autant plus difficile lorsque l’application est destinée à un public étranger.

Il est difficile de connaître et de maîtriser les particularités des réglementations légales, la culture mais aussi la morale et l’état d’esprit de la cible locale.

En outre, il est donc relativement complexe de se conformer aux exigences locales potentielles concernant la surveillance de la sécurité de l’application mais aussi de la réglementation des opérations financières ainsi que du stockage des données personnelles.

Ce sont ces différents points qui rendent le projet à première vue impossible puisque la portée des fonctionnalités du produit minimum viable (MVP) n’est pas réellement claire.

#2 Un délai ambitieux et non modifiable

Autre problématique possible dans la réalisation d’un projet, celle d’un délai fixe et bien souvent perçu comme trop ambitieux.

Ce délai initialement fixé par les investisseurs, devient subitement court pour cause d’une mauvaise communication.

Bien souvent, les clients se rapprochent d’une agence digitale bien après s’être tournés vers des consultants externes pour les solutions techniques « full stack » de leurs application. 

C’est un des problèmes majeurs lorsque l’on développe un projet par le biais de plusieurs parties totalement extérieures les unes avec les autres. La communication entre les parties prenantes du projet devient alors complexe voire très concrètement impossible.

À l’issue de cette problématique, le client se retrouve alors coincé entre son échéance stricte et des solutions qui ne peuvent être achevées dans les délais imposés.

Le MVP n’est donc absolument pas finalisé voire même développé puisque les solutions discutées sont inappropriées.

Les principales perspectives de réussite d’un projet 

Comment relever des défis stricts et s’en tenir à une approche agile dans un environnement de développement axé sur les délais ? C’est la question que tout le monde se pose.

Et ne vous en faites pas, nous avons quelques pistes de réponses !

En effet, chaque projet est différent et nécessite donc une approche différente de développement. Il est difficile de constituer la solution parfaite et adéquat en globalisant les cas.

Mais de par nos différentes expériences, nous pouvons vous assurer qu’il existe bien 2 points majeurs à prendre en compte pour réussir à allier agilité et deadline !

#1 Une communication claire et coopérative

Vous l’avez vu dans les différents freins et obstacles énumérés plus haut, la communication représente un des risques majeur si elle s’avère ne pas être claire et coopérative.

Cela peut paraître évident, et pourtant obtenir une communication telle quelle relève d’un réel état d’esprit, chose qui parfois n’est pas forcément évidente.

Pour se faire, il est impératif d’avoir un Product Owner créant le lien entre les besoins business et les contraintes de l’équipe technique. Ainsi il trouvera les solutions qui répondront aux vrais attentes des utilisateurs. 

C’est pourquoi, nous vous conseillons, comme nous le faisons chez Mayasquad, d’organiser des réunions récurrentes avec votre Product Manager afin d’aborder tous les types de sujets possibles concernant l’application tels que les caractéristiques produits, la valeur commerciale, les solutions techniques pertinentes mais aussi la composition de l’équipe.

Et n’oubliez pas, le moindre détail se doit d’être abordé. Partez du principe que chaque remarque est pertinente afin d’avoir une diversité de points de vues amenant à l’amélioration complète de l’application.

Le cadre de travail se doit alors d’être clair et l’ambiance agréable, le tout poussant à la réussite du projet.

Dans le cas d’un projet à délai ambitieux et fixe, l’objectif est de se mettre en corrélation avec le client concernant les aspects techniques et technologiques de l’application. Aspects semblants être comme dit dans la partie précédente en total conflit avec le délai imparti.

Par le biais de réunions avec le client, il faudra ainsi définir le langage de programmation adapté pour allier délai et développement.

Le tout évidemment en garantissant une livraison à temps et un produit de haute qualité.

#2 Un axe de recherche approfondie

Lorsque l’on fait appel à la méthode Agile dans le développement d’une application, il est tout à fait courant que l’équipe de développement passe entre 4 à 6 heures sur la recherche à chaque sprint.

Ce délai qui peut paraître pour certain long, est totalement indispensable pour planifier et les réunions et surtout communiquer de ce qui va être fait ou à faire au prochain sprint.

Par conséquent, lorsque vient le temps de développer une tâche, l’équipe a déjà une idée de la façon dont la résoudre, méthode qui provoque un gain de temps considérable.

Dans une situation de développement axée sur les délais comme celle évoquée précédemment, la mise en place de sprint actif peut réellement sauver la livraison et le développement de l’application.

La mise en place d’un axe de recherche approfondi se caractérisant par l’accumulation de sprints aide à éviter les erreurs pouvant se produire lorsque l’on effectue un travail à la hâte.

Ainsi, la méthode Agile et ses sprints vous permettent d’apporter de la clarté sur ce qui est à faire, en combien de temps cela sera fait et enfin quelles ressources sont nécessaires pour mener à bien le projet.

Agile VS Deadline

Comme vous avez pu le constater précédemment, la méthode Agile s’avère être la meilleure pratique en terme de projets de développement d’applications.

En étant flexible, polyvalente et surtout assimilée par les différentes équipes du processus soit l’équipe de développement et l’équipe commerciale, la méthode Agile découle d’une certaine flexibilité.

Ainsi, un développement axé sur un délai précis peut s’avérer être un réel défi lorsque l’on adopte cette méthode.

Alors, comment combiner les deux et ainsi être gagnant-gagnant ?

Lorsque les enjeux sont élevés et qu’il n’y a pas de marge d’erreur, la création d’une approche avec le respect des délais au premier plan est probablement l’une des meilleures décisions non-techniques à prendre.

Voici tous les points à mettre en place pour se faire :

  • Planifier des sprints de façon très méticuleuse : Passez des heures à planifier les sprints adéquats permet de se plonger concrètement dans les prochaines tâches à effectuer. Ainsi il est plus facile d’avoir une vue d’ensemble sur le projet et que tous les membres de l’équipe soient impliqués et surtout en totale harmonie.
  • Connaître et maîtriser les différentes tâches données : Il est impératif que chaque membre de l’équipe effectuent une réelle recherche concernant leurs tâches assignées afin de parfaitement les maîtriser et les assimiler. Pour se faire il est important de mettre en place des premières versions possibles et d’envisager leurs solutions. Cela permet de gagner un temps considérable pendant le sprint actif.
  • Mettre en place une bonne communication avec le propriétaire du produit : Consulter le propriétaire de l’application est très important pour mener à bien un développement. Seul lui, a une représentation claire et précise de ce à quoi doit ressembler l’application. Le tout en ayant une parfaite connaissance des différentes parties prenantes du projet. Encore une fois, la communication est la clé du succès !

En respectant ces trois points majeurs il sera plus facile de combiner délai, coût et esprit d’équipe. Chose qui au final, vous permet de livrer à la date prévue, une application de qualité.

Tout pour réussir un développement axé sur les délais

À l’issue de cet article, vous l’aurez compris, l’objectif principal pour réussir malgré les obstacles et des délais strics est d’être avant tout orienté client, expérimenté dans le domaine et surtout axé sur la qualité.

Ainsi, pour conclure et vous informer un peu plus, voici quatre conseils que même les chefs de projet seniors peuvent utiliser pour le développement de produits complexes !

#1 Ayez l’équipe adaptée

Lorsque l’on a un temps et surtout un budget limité il est indispensable de se rapprocher des bonnes personnes, jouant toutes un rôle essentiel au développement du projet d’application.

En effet, avoir des ressources minimes constitue souvent une problématique et donc un obstacle.
Mais constituer une équipe réduite et efficace c’est possible !

Pour se faire, il est impératif d’évaluer les besoins de l’application et surtout vos ressources et ce à chaque étape du projet puisque ce sont des points pouvant changer et donc modifier une équipe.

Pour tout savoir sur comment constituer la team idéale pour le développement de votre application, nous vous conseillons de lire notre article juste ici !

#2 Soyez à l’écoute de toutes les idées et remarques du Product Owner

Le Product Owner représente le lien principal entre vous et votre équipe.

Il porte la vision du produit, soyez attentif à ses remarques et ses idées, notez les et posez des questions de clarification pour aller au fond du problème commercial que votre équipe et le Product Owner essaient de résoudre.

Cela vous aidera à comprendre quel produit vous développez et comment votre application arrivera à sa finalité.

Comme nous l’avons dit, soyez proche de votre équipe de développement et de votre équipe commerciale, ce sont eux qui permettent à votre application de prendre vie !

#3 Alliez technologie et budget par un langage commun

Le langage d’expertise est relativement précieux mais pour allier communication avec compréhension il faut apprendre à communiquer de façon universelle.

Cela peut paraître comme un point optionnel mais vos équipes commerciales et financières ne sont pas des experts technologiques.

Ainsi pour qu’une équipe soit réellement en adéquation, il est indispensable de communiquer sur les délais, chiffres

Le tout durant le développement mais aussi après le lancement de l’application !

#4 Documentez et listez l’intégralité des tâches

Tout d’abord, la plupart des développeurs suivent leur travail via le système programmé en Java, Jira.

Ainsi, si vous souhaitez que quelque chose soit fait, assurez-vous de créer une tâche.

De cette façon, elle ne sera jamais oubliée et cela facilitera la communication et le bon fonctionnement du développement. Enfin, prenez également le temps de décrire ce que vous voulez en détail à l’aide d’écrans d’impression et d’exemples. 

C’est en définissant clairement votre volonté et vos besoins, que votre équipe gagne du temps puisque tout est clarifié.

 

C’est tout pour la recette miracle ou comment combiner deadline et agilité ! 🙂

N’oubliez pas, c’est à vous d’adapter nos conseils à vos besoins. Cet article constitue simplement une guideline ! À vous de la réinterpréter 😉 

Découvrez aussi...

automatisation

Besoin d'un conseil pour votre application ?

Ne perdez pas de temps, laissez-nous vos coordonnées pour être recontacté !

Merci pour votre demande. A très bientôt !

Share This